FRENG

Actualités

Dégâts collatéraux

Publie le 06/06/2017

Trois bons mètres de creux, voir plus, un souffle puissant, une mer chaotique, un ciel chargé de grains versant quelques pluies intenses : le décor de cette deuxième nuit en mer était posé. Et ces conditions musclées ont provoqué quelques avaries…

Si Nathalie Criou (Richmond Yacht Club Foundation) a été la première à décrocher en faisant route directe vers Gijón bien avant d’enrouler la bouée de Rochebonne, c’est après cette marque que les avaries ont provoqué plusieurs dégâts. L’un des favoris,

Erwan Tabarly (Armor Lux) a dû jeter l’éponge suite au bris de sa barre de flèche bâbord : pour sécuriser son mât, le skipper a d’abord fait route au Nord, puis s’est détourné vers Les Sables d’Olonne qu’il rejoignait en milieu de nuit.

Puis ce sont les grand-voiles de Damien Guillou (Domino Pizza) et de Yannig Livory (Lorient Entreprendre) qui se déchiraient sous les assauts : là encore, les deux navigateurs n’avaient pas d’autre choix que de faire route Nord en attendant la bascule au Nord-Ouest. Ils devraient toutefois pouvoir rallier Gijón.

Et quelques heures plus tard, ce fut au tour d’Anthony Marchand (Ovimpex-Secours Populaire) d’annoncer que sa grand-voile était déchirée et qu’il faisait route aussi vers les Sables d’Olonne… Enfin, Jérémie Beyou (Charal) indiquait qu’il n’avait plus de drisse ni de foc solent à l’avant !

Share

Contenus similaires