FRENG

Actualités

Entre Goulphar et la Truie

Publie le 13/06/2017

La côte sud de Belle-Ile défile sur le bâbord des Figaro Bénéteau 2. On aperçoit même le sentier de randonnée au-dessus de port Goulphar. Décor magique pour une régate plus disputée que jamais alors qu’Anthony Marchand (Ovimpex) et Erwan Tabarly (Armor Lux) bataillent pour la première place. En fait, c’est tout ce groupe de 8 bateaux (d’Erwan Tabarly à Adrien Hardy) qui risque bien de s’offrir un nouveau départ quand la mistoufle pointera le bout de son nez.

Progressivement, le vent mollit et se sera alors la foire d’empoigne pour profiter du moindre souffle ou de la plus petite bascule et ainsi s’échapper. Pierre Quiroga ne semble pas en passe de réaliser l’option gagnante. Le Méditerranéen qui avait très vite plongé dans le sud après l’Occidentale, doit maintenant se recaler avec le courant contre. Un pari risqué mais à surveiller tant les coureurs ne savent pas trop à quelle sauce ils vont être mangé sitôt Locmaria dépassé. Le grand trimaran Actual d’Yves Le Blevec de sortie est en train de suivre la flotte des Figaristes !

Share

Contenus similaires