FRENG

Actualités

Jérémie Beyou : “Beaucoup de boulot”

Publie le 04/06/2017

Avant de s’élancer entre Pauillac et Gijon, le skipper de Charal s’attend à une étape complète et compliquée : “Il y a vraiment beaucoup de boulot à tous les moments de la course, je me demande s’il y aura des phases de repos. La sortie de la Gironde n’est vraiment pas évidente, après, nous aurons peut-être un début de bord de portant vers Arcachon qui sera un peu plus cool, mais l’atterrissage sur Arcachon s’annonce assez mou, il va falloir être vraiment éveillé. Derrière, le bord Arcachon-Rochebonne est vraiment très technique, avec beaucoup de changements de voiles et de réglages. Le virement à Rochebonne ne sera pas évident car virer dans 35 nœuds en Figaro, c’est compliqué, après, on aura du vent instable pour le début de bord de reaching, puis ce sera un peu plus cool sur le deuxième tiers vers Gijon, mais à l’arrivée, le vent se casse la gueule, il faudra être bien réveillé de nouveau. Ça va être très complet.”

Tags

No tags were found

Share

Contenus similaires