FRENG

Actualités

La guerre des nerfs va commencer

Publie le 10/06/2017

Du tout petit temps pour départ et la première nuit, un vent léger oscillant ensuite, le programme de cette deuxième étape entre Gijón et Concarneau s’annonce usant mentalement. Peu de sommeil, des réglages permanents, de l’observation du plan d’eau et des petits copains, il va falloir être patient et ne pas s’agacer des caprices du vent. Pour l’heure, les solitaires s’activent ce midi sur les pontons, parés à appareiller à 13h pour couper la ligne de départ à 15h. Morceaux choisis des ITV pontons…

Nicolas Lunven, Generali, 1er au classement général

« J’espère que la période de la houle sera longue pour ne pas trop nous embêter. Plus les vagues sont espacées plus la pente est douce et plus ça passe inaperçu. On ne pourra pas beaucoup dormir, il faudra être aux réglages. On risque d’avoir une flotte qui fait le yoyo, donc il faudra rester zen et ne pas pêter les plombs ! »

Adrien Hardy, Agir Recouvrement, 2e

« Sur l’eau à 100 m près il y aura des zones avec 3 nœuds de vent ou 6 nœuds, et cela peut faire une sacrée différence à 100 mètres près ! Il va falloir bien observer le plan d’eau, ne pas avoir d’idées préconçues sur la stratégie globale. »

Sébastien Simon, Bretagne Crédit Mutuel Performance, 3e

« La météo est complètement indécise. Au final, on va un peu subir ce qu’il va se passer. Je me suis dis que je prendrai ce qu’il y aura. Il va y avoir beaucoup de jeu et il faudra savoir faire avancer son bateau dans la houle et peu de vent. Je pense que certains vont tenter des choses. »

Julien Pulvé, Team Vendée Formation, 9e et 1er bizuth

« Je n’ai eu mon bateau qu’il y a 5 mois, mais j’ai pas mal travaillé le petit temps avec de la houle. Donc ça va me servir ! Le secret, c’est de ne pas perdre de la vitesse. Il ne faut pas forcément être le plus rapide, mais avoir tout le temps de la vitesse. Ce ne sera pas simple pour les nerfs. »

Sophie Faguet, Porsche Corben, 21e

« Ce sera beaucoup de conduite du bateau, il ne faudra pas chercher à faire du cap mais garder de la vitesse. C’est la clé. Je pense que ça partira par devant donc je vais tenter de garder le contact. »

Share

Contenus similaires