FRENG

Actualités

La récupération

Publie le 14/06/2017

La clé de la réussite sur cette course est de conserver son capital santé tout au long du mois, et donc d'effacer les traces de l'étape à chaque escale. Récupération du sommeil « en retard », récupération physique, récupération alimentaire et récupération mentale sont au programme.

Le but de la présence du cabinet de kinésithérapeutes AG2R LA MONDIALE sur cette course est de redonner à chaque concurrent l’intégralité de son potentiel physique, à chaque étape.

Quel que soit l’objectif ou le niveau du coureur, nous devons avons avoir la même exigence de soin.

La Solitaire URGO Le Figaro est une course au temps.

Les écarts à l’arrivée après quatre étapes peuvent être minimes, voire infimes : 13 secondes, le plus petit écart sur la Solitaire… C’est une donnée qui fait partie de la vie des skippers engagés sur cette course. Tout est chronométré, répété à l’infini, à la recherche du geste juste, pour gagner quelques précieuses secondes.

À terre commence une autre course, une course contre le temps, deux, trois ou quatre jours avec l’aide d’un préparateur pour remettre le bateau à neuf, recoudre les voiles déchirées, rincer le matériel, dormir, manger, s’aérer l’esprit et récupérer.

L’ostéopathie permet de mieux gérer l’attente et de se préparer.

Comment gérer le temps au cours de cette escale, et comment gérer l’attente ?

Une séance quotidienne d’ostéopathie et de massage permet au corps d’éliminer les déchets que le corps accumule (acide lactique, stress, manque de sommeil, alimentation précaire) et de régler les problèmes rhumatismaux (dorsalgie, lombalgie, cervicalgie…)

Venir nous voir au cabinet, au début pour eux c’était perdre une heure sur ce décompte impartial. Mais au fil de nos rencontres, ils découvrent les bienfaits de notre travail. Une complicité se crée, qui permet de mieux les cerner, mieux les soigner, mieux les faire récupérer. Ils en mesurent l’efficacité et en ressortent généralement plus détendus, sereins et parfois remotivés. Ce temps perdu devient du temps de gagné.

Venir au cabinet est aussi un espace hors du temps. Par rapport à la course, cela permet de discuter

d’autres choses que de bateaux, des lieux que nous avons la chance de visiter, des cultures locales, des soirées partagées. Notre cabinet éphémère devient un lieu de rencontre entre skippers qui ne font parfois que se croiser le reste de la saison.

L’ostéopathie permet de garder confiance en soi.

Ce temps de l’escale est comme un temps suspendu, certains veulent repartir sur l’eau pour montrer un autre visage quand la manche s’est mal passée. Certains, fiers de leur résultat, aiment profiter de cet élan, se montrent plus volontairement sur le village. Cette gestion de l’attente du retour sur l’eau mérite d’avoir été préparée pendant l’hiver. Les concurrents échangent des infos, parfois justes, parfois erronées, sur la météo à venir, une dépression, un possible changement de parcours, voire de report de départ. Depuis 11 ans sur cette course, pas une édition n’a échappé à ce système d’intox, qui peut fragiliser certains skippers. Michel Desjoyeaux était un expert dans ce sens, avec des remarques corrosives à ses adversaires les jours de départ, et une confiance en lui incroyable montrée aux autres. Il aime dire qu ‘une course peut se gagner dès le ponton… L’énergie perdue à pavaner sur le village, à se ronger les sens, à projeter des modifications de parcours, à se dévaloriser, est inestimable mais nuit à la performance.

La prise de recul, la routine de l’escale respectée, la confiance en soi, et l’attente sereine permettent de garder une maîtrise totale sur son programme et de rester acteur de la performance.

Notre cabinet itinérant AG2R LA MONDIALE est souvent le théâtre de ces prises de pouvoir, chacun voulant prendre l’ascendant à chaque occasion : un coté chef de meute…

Je me souviens d’une séance à Roscoff où Yann Elies et Michel Desjoyeaux s’invectivaient cordialement à la veille de la dernière étape. Nous travaillions dans des box, ils ne se voyaient pas, mais s’entendaient parfaitement à travers la cloison et se chambraient allègrement. Yann était dans la position de leader et Michel n’avait rien à perdre. Un bon combat de coq…

Share

Contenus similaires