FRENG

Actualités

Le lac des Glénan

Publie le 19/06/2017

3 nœuds de vent, une mer tout juste ondée, … la soirée n’en finit pas de s’étirer dans le Sud des Glénan, tout comme la flotte des 43 Solitaires emmenée par un Charlie Dalin impérial.

Dans un souffle qui peinait à remplir son spi au passage de la Jument, le Skipper Macif 2015 a accru son avance de 2 minutes pour la porter à 7 sur Pierre Quiroga (Skipper espoir CEM) depuis la basse jaune. Le skipper méditerranéen a brûlé la politesse à Damien Cloarec (Saferail), qui a aussi laissé s’intercaler Anthony Marchand (Ovimpex. Secours populaire). L’écart augmente aussi avec Nicolas Lunven (Generali), distancé de 15 minutes alors que Yann Eliès (Queguiner Leucémie espoir) a remonté une partie de son retard et pointe en huitième position. Quant à Nathalie Criou (Richmond Yacht Club Foundation), elle ferme la marche à plus de 4 milles de Charlie Dalin après 16 milles parcourus…

Ca sent le grappin

C’est dire si cette navigation dans des brises évanescentes se fait sur le fil et se révèle
sélective. Il va falloir faire encore preuve de beaucoup de patience alors que
la flotte met cap dans le soleil vers la pointe de Penmarc’h au louvoyage. Le
courant faible mais favorable au Sud de l’archipel de Glénan va augmenter le long
des côtes du pays Bigouden et s’inverser. Non seulement il va freiner la
progression des concurrents mais réduire aussi leur vent relatif. Distants
encore de 16 milles de Penmarc’h, les premiers pourraient atterrir dans la baie
d’Audierne vers 2 heures cette nuit… s’ils ne sont pas obligés de mouiller avant pour
ne pas reculer.

Tags

No tags were found

Share

Contenus similaires