FRENG

Actualités

Le point du directeur de course, Francis Le Goff

Publie le 22/06/2017

« C’est vrai que le début de la course a été très stressant. De mémoire de Solitaire, on n’a pas vu de progression aussi lente aussi longtemps. C’est pour ça que je suis heureux d’avoir maintenu le parcours de cette grande étape. C’est un bon signe à envoyer aux coureurs et même si la ville de Dieppe va nous attendre un jour de plus, ils verront arriver une vraie belle étape de Solitaire et tout le monde en sera fier.»

La flotte est désormais bien groupée devant. Les skippers longent le DST vers la marque Owers. La trajectoire de Nicolas Lunven est assez remarquable. Il a dû douter à Wolf Rock et le retrouver là où il est à 11 heures ce matin, la voix claire, très sûr de sa stratégie qui combine marquage et positionnement par rapport au vent est impressionnant . Rien n’est fait évidemment, il reste 170 milles, Adrien est placé, toujours dans le coup et rapide. Je suis plus surpris de la position de Sébastien Simon qui a peut-être eu tort de lâcher la meute. De leur côté, je trouve que Julien Pulvé et Justine Mettraux confirment leur très bonne Solitaire, avec de la régularité et un positionnement souvent très juste.

Le travail de directeur de course, c’est aussi de contrôler l’ensemble d’une flotte qui s’étale sur plus de 100 milles maintenant. J’ai discuté avec Nathalie Criou en VHF qui a peu dormi cette nuit pour ne pas se faire décrocher. Elle est très fatiguée et du vent fort va bientôt rentrer. Nous avons positionné Kriter en queue de flotte auprès des amateurs qui jouent aussi leur classement afin que tout se passe bien. C’est important de maintenir le lien et de pouvoir continuer à leur communiquer facilement des infos »

Tags

No tags were found

Share

Contenus similaires