FRENG

Actualités

Le vrai bilan à Portland Bill

Publie le 22/06/2017

A 25 milles de Portland Bill, le dernier grand cap avant l’île de Wight, la flotte est en train de se regrouper au gré des empannages. La lumière et la visibilité sont revenus, le vent a molli à une douzaine de nœuds. Des conditions douces et très agréables même si la progression est moins rapide que cette nuit où les concurrents onteu jusqu’à 18/20 nœuds d’Ouest aux dires de Jérémie Beyou (Charal). Un tassement qui inquiétait à la VHF Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) qui vient d’abandonner sa première place à Alexis Loison (Custopol) : « Il faut passer Portland avant 13 h 00 pour conserver le courant ; si on est en retard, ça va être le gros bazar là-bas ». Sauf que le bulletin de notre partenaire Meteo Consult vient de tomber. Le vent devrait clairement fraîchir dès le début de l’après-midi au passage d’un petit front. La brise doit d’abord s’installer au Sud-Ouest avant d’effectuer sa classique rotation à droite vers l’Ouest puis le Nord-Ouest. Une rotation clairement anticipée par les bateaux les plus Sud comme Queguiner Leucémie Espoir, Agir Recouvrement ou Generali. Parfaitement recalé, rapide et inspiré depuis Wolf Rock, Nicolas Lunven a encore grapillé deux places au classement. Il est plus que jamais dans le match. De son côté, Sébastien Simon n’a plus que quelques heures pour démontrer que son option à la côte valait le coup et se recaler. Pour l’instant, le classement ne donne pas du tout raison au skipper de Bretagne Crédit Mutuel Performance qui pourrait beaucoup perdre dans l’opération.

Tags

No tags were found

Share

Contenus similaires