FRENG

Actualités

Lunven en commandeur

Publie le 05/06/2017

À 7h15, Nicolas Lunven enroulait en tête la bouée ATT Arcachon avec quelques longueurs d’avance sur Yann Éliès, Adrien Hardy, Anthony Marchand, eux mêmes légèrement décalés sur le peloton suivant emmené par Alexis Loison, Éric Péron, Erwan Tabarly et Sébastien Simon. Après ce grand bord de spinnaker paisible et nocturne, la flotte commence donc à entamer la lente remontée vers le plateau de Rochebonne, distant d’une centaine de milles…

Si Yann Éliès avait montré une grande aisance jusqu’au Verdon, les derniers bords dans l’estuaire de la Gironde ont eu tendance à compresser les écarts, du moins pour le pack de tête. Incontestablement rapide et inspiré, le skipper de Generali bien parti à 16h30 dimanche lors du coup de canon libérateur, s’était ensuite fait un peu enterré dans le peloton avant de retrouver un vent plus frais après avoir paré Pauillac : Nicolas Lunven revenait ainsi aux avant-postes allant jusqu’à titiller le jeune Méditerranéen, Pierre Quiroga (Skipper Espoir CEM-CS) particulièrement inspiré sur cette sortie d’estuaire.

Un long spinnaker

De fait, il fallait compter près de 25 minutes de delta entre Yann Éliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) et Nathalie Criou (Richmond Yacht Club Foundation) au passage de la bouée Radio France… Et une fois le phare de Cordouan paré, la flotte devait aller chercher la bouée BXA au large de la Gironde avant de glisser vers la dune du Pilat. Brise de Nord-Ouest à Ouest maniable, ciel étoilé ponctué de quelques cumulus, petite houle de travers, les conditions étaient propices pour quelques petites siestes sous spinnaker afin d’anticiper sur une prochaine soirée nettement plus agitée !

Ainsi la flotte de cette première étape de La Solitaire URGO Le Figaro s’étirait sur plus de sept milles dans un souffle de plus en plus asthmatique au fur et à mesure que la bouée d’Arcachon se rapprochait. Mais cela n’empêchait pas Nicolas Lunven de maintenir quelques longueurs d’avance sur un trio de poursuivants, pour un louvoyage qui risque rapidement de se transformer en route portante, la brise de Sud-Ouest étant programmée en début d’après-midi après une lente rotation vers la gauche… D’une petite dizaine de nœuds ce lundi matin, le vent va prendre du coffre pour atteindre 15 nœuds en fin d’après-midi, puis 20-25 nœuds en soirée et jusqu’à 30-35 nœuds au cœur de la nuit ! Avant une brutale bascule au Nord-Ouest 30-35 nœuds avec rafales vers 8h00 du matin…

Nicolas Lunven (Generali) :

« Cela se passe plutôt bien, je suis en tête de quelques petites longueurs. On ne pouvait rêver mieux comme conditions pour une mise en jambe, pour une première nuit. Une belle mer, du vent portant et un ciel étoilé. J’ai réussi à dormir un peu mais mes petits camarades derrière ne m’ont pas laissé beaucoup de temps pour me reposer. Les choses sérieuses vont commencer dans l’après-midi avec des moments plus musclés ce soir en arrivant sur le plateau de Rochebonne. »

Share

Contenus similaires