FRENG

Actualités

Tactique et technique

Publie le 15/06/2017

L'archipel de Glénan est maintenant dans le tableau arrière des 43 Figaro Bénéteau 2... et les options fusent. Pierre Rhimbault (Bretagne Crédit Mutuel Espoir) est celui qui a fait le choix de partir le plus à l'est de la flotte. "Je suis super content, c'est ce que j'avais prévu de faire, je me sens bien et prêt à attaquer" confiait-t'il tout à l'heure lors d'un appel VHF depuis Etoile, le bateau de la Direction de Course.

De l’autre côté, Alexis Loison (Custo Pol) et Erwan Tabarly (Armor Lux) se sont décalés dans l’Ouest, laissant Adrien Hardy (Agir Recouvrement) et Nicolas Lunven (Generali) se battre comme des chiffonniers sur une route médiane. Les cannes à algues sont de sortie et les skippers n’hésitent pas tous les quarts d’heure à se pencher pour nettoyer quille et safran. Les conditions de navigations (15 nœuds d’Ouest, mer belle) sont propices à un début de régate rapide. Ca glisse à 8 nœuds sous un ciel bleu et un soleil généreux. Relativement groupée, la flotte se dirige vers Groix puis Belle-Ile sans marque de parcours avant la cardinale Sud banc de Guérande. 65 milles très ouverts, donc très propices à la tactique…

Share

Contenus similaires