FRENG

Actualités

Tanguy le Turquais et NIBELIS préparent leur première Solitaire URGO Le Figaro

Publie le 21/03/2017

Tanguy Le Turquais, 27 ans, fait, partie, entre autres, de la nouvelle vague de la course au large française.

Après quelques années à succès sur le circuit des Mini 6.50, deux titres de Champion de France en 2014 et 2015, une participation remarquée à la Transat AG2R La Mondiale, Tanguy participera à la saison 2017 du circuit des Figaro Bénéteau 2 ! Il se présentera le 4 juin prochain à Bordeaux au départ de La Solitaire URGO Le Figaro, à bord d’un monotype aux couleurs de NIBELIS, éditeur français leader dans les solutions cloud RH et paie.

« Mes journées sont très cadrées pour arriver le jour J au top. Je ne veux rien avoir à me reprocher dans ma préparation le 4 juin, date du départ de La Solitaire URGO Le Figaro, mon défi principal de la saison.”

Partagé entre formation physique, entraînements sur l’eau, météo, nutrition et mental avec Lorient Grand Large, le skipper prépare son bateau depuis déjà octobre dernier. Après 2 mois de chantier et des entrainements organisés par Tanguy Leglatin, il passe désormais cinq heures sur l’eau, en concurrence, pour tester ses jeux de voiles. Il bénéficie également des conseils avisés de certains de ses concurrents avec lesquels il partage ses bords d’entraînements.

Je reste assez serein. Dans notre groupe de figaristes lorientais, sur les offshore, je suis toujours dans le top 3 mais je ne me suis pas encore confronté aux autres, notamment aux ténors de Port La Forêt ! En tout cas, j’ai toujours aimé la course côtière depuis mes débuts en Mini. Ce qui est nouveau pour moi, c’est la monotypie, des unités qui vont tous à la même vitesse comme les Figaro Bénéteau 2, une flotte compacte qui ne permet pas beaucoup d’extravagance stratégique.

Cette année, grâce à NIBELIS - cette société spécialisée dans les systèmes d’information de gestion des ressources humaines - et à un pool de partenaires fidèles comme Capitole-Finance ou Vannes Agglo, Tanguy Le Turquais prendra part à sa première Solitaire URGO Le Figaro :

J’essaie de ne pas me mettre en tête d’arriver sur les premières courses de la saison dans un mode trop compétition. J’ai vraiment hâte de participer à ma première Solitaire URGO Le Figaro. Cela fait 6 ans que j’y pense. Je regarde des vidéos de la Solitaire tous les jours ! Je trépigne d’envie ».

Nous l’attendons le 4 juin prochain à Bordeaux pour le départ de la 48ème édition de La Solitaire URGO Le Figaro et espérons qu’il pourra réaliser ses objectifs !

La WEB SERIE de TANGUY : ici

Share