FRENG

News

Edition 2018, la dernière valse du Figaro Bénéteau 2

Published on 01/12/2017

Edition 2018, la dernière valse du Figaro Bénéteau 2 En 2018, La Solitaire URGO Le Figaro célèbrera sa 49ème saison. A un an de la 50ème et de sa 3eme (r)évolution majeure avec l’arrivée du monotype Figaro Bénéteau 3 doté de foils, OC Sport Pen Duick, société organisatrice de l’épreuve, a fait le choix d’amorcer ce changement de monture en jouant, dès l’édition prochaine, sur le registre de la nouveauté. Ainsi, la grande classique estivale opèrera-t-elle un bond dans le calendrier pour se dérouler du 20 août au 16 septembre. Mais le vent nouveau touchera également les villes elles-mêmes avec un grand départ du Havre, deux escales inédites, Saint-Brieuc et Ria de Muros - Noia en Espagne, et pour la première fois une arrivée finale à Saint-Gilles-Croix de Vie pour saluer la « sortie de scène » du Figaro Bénéteau 2.

Depuis 2012, année de la reprise de l’épreuve en location gérance par OC Sport Pen Duick, La Solitaire URGO Le Figaro avait pris ses quartiers en juin. L’année 2018 marque une évolution en plaçant la course à cheval entre les mois d’août et septembre, afin notamment, d’anticiper cette année le téléscopage médiatique inévitable avec la Coupe du Monde de football organisée en Russie en juin 2018. A partir du 20 août prochain, le village de la course ouvrira donc ses portes au Havre et accueillera la flotte des concurrents jusqu’au dimanche 26 août, date officielle du coup d’envoi de la 49ème édition. Port de départ en 2010, la ville normande qui célèbre cette année ses 500 ans, retrouvera donc les figaristes pour la deuxième fois de son histoire et saura, à n’en pas douter, faire parler son expérience des grandes courses au large pour offrir un moment fort aux marins et aux organisateurs.

Saint-Brieuc, première !

Terme de l’étape inaugurale de 570 milles, l’agglomération de Saint-Brieuc sera aux couleurs de La Solitaire URGO Le Figaro pour la première fois depuis la création de l’épreuve. En effet, si de nombreux figaristes émérites - au premier rang desquels Yann Eliès, triple vainqueur, et Vincent Biarnes - ont tiré leurs premiers bords dans la baie costarmoricaine, jamais encore le port du Légué n’avait abrité la course. Ce sera chose faite du 27 août du 2 septembre, pour une escale chère à la région Bretagne.

Ria de Muros-Noia, la découverte

Après les côtes bretonnes, cap sur l’Espagne et 520 milles de régate vers un autre port inédit pour la flotte 2018. Du 3 au 8 septembre, c’est la marina de Portosin dans la Ria de Muros-Noia qui accueillera l’arrivée de la deuxième étape et le départ de la troisième. Située en Galice, à 22 milles au Sud du Cap Finisterre, cette nouvelle venue dans l’histoire de La Solitaire URGO Le Figaro s’annonce comme une belle découverte pour tous et son approche par le large pourrait réserver quelques surprises comme seul le rendez-vous monotype sait en livrer.

Saint-Gilles-Croix de Vie, pour un retour aux sources

Enfin, c’est à Saint-Gilles-Croix de Vie, dans le berceau des Figaro Bénéteau, après une étape de 440 milles et une boucle de 24 heures de 165 milles, que le monotype deuxième du nom tirera sa révérence, et que le grand vainqueur de la 49ème Solitaire URGO Le Figaro sera connu. Avec déjà quatre escales à son actif, le port vendéen est rompu à l’exercice, mais jamais encore il n’avait accueilli d’arrivée finale. Ce sera chose faite du 10 au 16 septembre 2018, avec à la barre une équipe dont on sait qu’elle mettra tout en œuvre pour faire de ce tombé de rideau un très bel événement.

La Solitaire URGO Le Figaro en dates :

Le Havre du 20 au 26 aout

Saint-Brieuc du 27 au 2 septembre

Ria de Muros-Noia du 3 au 8 septembre

Saint-Gilles-Croix de Vie du 10 au 16 septembre

Le parcours de l’édition 2018 en chiffres :

Parcours total de 1700 MN

Le Havre - Baie de Saint Brieuc —> 570 MN

Baie de Saint-Brieuc - Ría de Muros-Noia —> 520 MN

Ría de Muros-Noia - St Gilles Croix de Vie —> 440 MN

24 heures Vendée Massif Marine (St Gilles - St Gilles) —> 170 MN

Ils ont dit :

Hervé Le Lous, Président du Groupe URGO :

« Prendre part à ce rendez-vous prestigieux de voile est une grande fierté pour le Groupe URGO, une occasion unique de porter un événement sportif qui suscite un fort engouement !

La 49ème édition de la Solitaire URGO Le Figaro sera à nouveau l’opportunité de soutenir les marins, d’impliquer les collaborateurs du Groupe URGO sur cet événement fédérateur et de faire découvrir au grand public nos projets innovants dans la santé».

Eric Savant-Ros, Directeur Général Figaro Nautisme :

« Je tiens à remercier OC Sport Pen Duick pour l’organisation de cette 49ème édition. Le Groupe Figaro est extrêmement fier d’être associé à cette course parce qu’elle porte des valeurs de courage et d’engagement qui nous sont chères. Nous sommes également très fiers d’être aux côtés du Groupe URGO, partenaire fidèle. Je souhaite aussi remercier les skippers et la Classe Figaro Bénéteau qui, à force de pugnacité, ont su maintenir un état d’esprit qui entretient cette idée que, grâce à la monotypie, nombreux sont ceux qui peuvent gagner. Météo Consult, notre filiale météo, accompagnera la direction de course de l’épreuve pour l’aider à prendre les meilleures décisions. Je souhaite bon vent à tous les marins de cette édition 2018 ».

Mathieu Sarrot, Directeur des évènements OC Sport Pen Duick :

« Longue de 1 700 milles, la 49ème Solitaire URGO Le Figaro emmènera nos marins de la Normandie, à la Bretagne, de la Galice à la Vendée et Saint-Gilles-Croix de Vie, berceau des Chantiers Bénéteau, berceau du Figaro Bénéteau 2. A l’aube de la troisième (r)évolution du circuit Figaro Bénéteau, après 16 saisons de bons et loyaux services avec plus de 120 000 milles nautiques au compteur (5 tours du monde), ce monotype y terminera sa première carrière professionnelle.

Le parcours inédit de cette Solitaire aux couleurs d’URGO, entre Le Havre, la Baie de Saint-Brieuc, Portosin et Saint-Gilles-Croix de Vie, nous fera découvrir deux nouvelles destinations : Saint-Brieuc et la Ria Muros Noia. Il offrira la traversée du Golfe de Gascogne dans sa plus grande largeur, parera les plus belles marques de parcours avec Wolf Rock, la Pointe du Raz, le Cap Finisterre. Au programme, trois grandes étapes de large et un dernier tour de piste au large de la Vendée.

Au nom de toute l’équipe d’OC Sport Pen Duick et de nos partenaires, je souhaite à l’ensemble des figaristes une grande et belle saison 2018 ».

Sébastien Tasserie, adjoint au Maire du Havre, chargé des sports et de la jeunesse :

« 2017 a été une année très riche pour Le Havre. Notre ville a d’abord fêté ses 500 ans, ce qui a donné lieu à de nombreuses festivités et des moments très forts. Une année riche également parce que Le Havre a donné un Premier Ministre à la France ! Enfin, ce soir, nous pouvons annoncer que nous serons ville de départ de la 49ème édition de La Solitaire URGO Le Figaro. Tout le monde est ravi en Normandie d’accueillir ce Grand Départ. Nous allons travailler en étroite collaboration avec le département de Seine-Maritime, la région Normandie et la Ligue de voile de Normandie dont le directeur, Francis Le Goff, est également le directeur de course de cette Solitaire URGO Le Figaro. Rendez-vous au Havre l’année prochaine ! ».

Loïc Raoult, Vice-Président aux sports de Saint-Brieuc Armor Agglo :

« Pour les marins qui connaissent la baie de Saint-Brieuc, ils auront plaisir à y revenir. Pour ceux qui ne la connaissent pas, ils seront heureux de la découvrir. C’est tout un territoire qui accueille cette escale, l’agglomération de Saint-Brieuc dans son ensemble. Nous allons mettre toutes les communes à contribution, à commencer par Saint-Quay-Portrieux où sera jugée l’arrivée. Nous y associerons bien entendu également le département des Côtes d’Armor et la région Bretagne, afin de faire de cette manifestation un événement festif et populaire ».

Jorge Aran Echabe, Président du Real Club Nautico de Portosin :

« Je remercie l’organisation de nous avoir confié une étape aussi longue. Notre implication sur cette Solitaire URGO Le Figaro reflète notre engagement dans la voile. Cette escale n’aurait pas pu être possible sans la municipalité de Portosin. Depuis les années 70, le port de plaisance le plus proche de Saint-Jacques de Compostelle a beaucoup fait pour promouvoir la voile, auprès de enfants notamment. L’estuaire de Muros – Noia offre de nombreux atouts que nous saurons vous faire découvrir. Nous sommes très heureux de nous associer à cette course et nous mettrons tout en œuvre pour offrir une très belle escale ».

François Blanchet, Maire de Saint-Gilles – Croix de Vie :

« C’est une réelle fierté pour notre commune d’accueillir La Solitaire URGO Le Figaro. Nous avons décidé de répondre favorablement aux organisateurs pour trois raisons. Tout d’abord, Saint-Gilles-Croix de Vie est une ville de Figaro et nous sommes habitués à recevoir cette course. Ensuite, les dates de l’édition 2018 nous ont séduites parce qu’elles vont nous permettre de prolonger la saison estivale. Enfin, c’était pour nous un clin d’œil fort de voir le Figaro Bénéteau 2 rentrer à la maison et de voir le Figaro Bénéteau 3 en partir. Nous sommes très heureux et nous nous réjouissons d’accueillir les marins et les organisateurs en 2018 ».

Share

Similar Content