FRENG

Actualités

Départ dimanche 22 avril de la Transat AG2R LA MONDIALE

Publie le 20/04/2018

Alors que les 19 skippers de la Transat AG2R LA MONDIALE s’apprêtent à quitter les pontons du port de Concarneau Yvon Breton (Conseiller du Directeur général d’AG2R LA MONDIALE), mais également partenaire Officiel de la Solitaire URGO Le Figaro revient sur le concept de cette traversée de l'Atlantique en monotype qui partira dimanche à 13h00 devant Concarneau : un prélude en baie de La Forêt de huit milles avant d'aller virer une bouée au Nord de La Palma (Canaries), puis direction Saint-Barthélemy (Antilles), soit 3 890 milles à courir…

Yvon Breton : « La sécurité est une donnée essentielle, incontournable ! Ce jeudi matin, j’ai assisté au briefing organisé par la Direction de Course de la Transat AG2R LA MONDIALE parce que je voulais entendre ce qui était présenté aux marins qui ont posé des questions très pertinentes. Quand nous nous sommes impliqués dans cette aventure il y a maintenant 26 ans, la condition première était d’abord la fiabilité des bateaux (et là, les treize éditions précédentes ont démontré que les Figaro 1 puis 2, ont été à la hauteur du challenge), puis le format en double qui apportait un élément de sécurité non négligeable.

Et puis le fait d’être à deux met en valeur la notion de solidarité qui nous tient à cœur en tant qu’assureur de personnes. Former un duo, travailler en équipe, partager trois semaines intenses ensemble, sont des engagements que nous avons avec nos partenaires et nos clients. Si nous sommes restés fidèles à cette épreuve, c’est que nous y trouvons notre bonheur : les marins sont des gens attachants, disponibles, authentiques, d’une proximité extraordinaire ! Pour résumer, l’élément sécuritaire avant même la dimension sportive est pour nous essentiel.

Le sport est un terrain de jeu qui rapproche les gens : le cyclisme et la voile permettent d’accéder simplement à un large public qui peut assister à un spectacle gratuitement. Nous accompagnons un Français sur quatre (15 millions de personnes) pour leur prévention santé, leur protection sociale, leur protection financière : nous ne sommes pas peu fiers d’être restés fidèles ! C’est une valeur que porte la voile, particulièrement sur une transat. Partager des moments de joie, des instants d’émotion, avec le public, voilà ce qui nous motive. Ce fut aussi notre objectif avec les journées qui ont été organisées ici, à Concarneau avec des personnes en situation de handicap : cela témoigne de l’engagement social et sociétal de la maison, mais aussi de la disponibilité des marins qui se sont prêtés au jeu. Je tiens à les remercier. »

Share

Contenus similaires