FRENG

Actualités

ACTU // Tricotage avant Yeu

Publie le 14/09/2018

A six milles des Chiens Perrins, pointe Nord-Ouest de l’île d’Yeu, la flotte s’est éclatée en petits groupes pour ce final au louvoyage avant d’embouquer la dernière ligne droite vers Saint-Gilles Croix-de-Vie. Anthony Marchand n’a plus que Charlie Dalin, deux cents mètres dans son tableau arrière, à contrôler pour s’assurer la deuxième marche du podium au classement général.

Ils étaient trois en tête de la flotte, mais Benjamin Dutreux (Sateco-Team Vendée Formation) a trop tôt voulu démontrer qu’il connaissait bien le coin. Son virement de bord a certes enclenché ceux de ses adversaires, mais avec un décalage d’un bon quart d’heure qui se retrouve sur le plan d’eau : avantage à Anthony Marchand (Groupe Royer-Secours Populaire) qui a réussi à déborder Charlie Dalin (Skipper MACIF 2015) lors du très long bord tribord après la marque de parcours de Rochebonne.

Désormais le leader concilie tactique rapprochée et stratégie en virant de bord dès que son concurrent enclenche la même manœuvre tout en observant attentivement le bord du cadre, la « lay-line », cette ligne virtuelle qui permet de passer à la volée une marque de parcours. C’était finalement le cas vers 12h45 quand la brise de Nord-Est d’une petite quinzaine de nœuds s’est orientée un peu plus au Nord-Nord Est. En route directe vers les Chiens Perrins, Anthony Marchand n’avait plus qu’à dérouler mais en restant attentif, malgré la fatigue accumulée, à ne pas faire de boulette dans les manœuvres. Il y aura en effet, un envoi de spinnaker entre Yeu et Saint-Gilles Croix-de-Vie.

Du bouleversement en vue

La deuxième place au classement général semble en effet se jouer entre ces deux solitaires depuis que Xavier Macaire (Groupe SNEF) s’est fourvoyé dans une impasse juste après le passage de la bouée de dégagement : parti au large avec entre autres, Éric Péron (Finistère Mer Vent), Pierre Leboucher (Guyot Environnement) et Damien Cloarec (SafeRail), le dauphin au classement général s’est retrouvé avec plus de sept milles de retard sous le pont de Ré ! Et depuis, aucune opportunité ne lui a permis de combler ce delta au point que Xavier Macaire pourrait rétrograder à la cinquième place au classement général, laissant Anthony Marchand et Charlie Dalin monter sur deux des trois plus hautes marches tandis que Thierry Chabagny (Gedimat) échouerait au pied du podium…

A contrario, Sébastien Simon (Bretagne CMB Performance) semble assurer de sa victoire au classement général même s’il va probablement terminer cette ultime manche au cœur du peloton avec trois milles de retard. Mais trois milles dans ces conditions, ce n’est qu’une demie heure au maximum et le jeune skipper possède 40 minutes d’avance sur Anthony Marchand… Notons aussi que les places comprises entre six et douze vont brasser fortement : Pierre Quiroga (Skipper Espoir CEM-CS) pointait avant l’île d’Yeu à la septième place malgré son avarie de gréement qu’il a pu réparer en mer… À ce stade, il pourrait s’adjuger la septième place derrière le Vendéen Benjamin Dutreux, probable troisième de cette ultime étape.

Share