FRENG

Actualités

ANALYSE // La finale des bleus !

Publie le 13/09/2018

Pour cette ultime étape de La Solitaire URGO Le Figaro, le match se joue aussi entre les « bleus » avec un Thomas Cardrin dominateur qui possède plus de quarante minutes sur son dauphin Loïs Berrehar. Mais les 24 heures Vendée Massif Marine vont aussi déterminer si le premier « bizuth de cette 49ème édition rentrera ou non dans le « top ten » final…

Il y a les « vieux briscards » qui cumule les participations depuis des années à l’image de Thierry Chabagny pour sa dix-septième participation (Gedimat, 5ème au classement général provisoire avec 49’29 de retard sur le leader), Alexis Loison pour sa treizième venue (Custo Pol, 16ème avec 2h 00’ 23 de retard), Erwan Tabarly pour sa seizième participation (Armor Lux, 18ème avec 2h 16’ 49 de retard), ou Frédéric Duthil pour sa onzième participation (Technique Voile, 28ème avec 13h 30’ 37 de retard sur le premier).

Il y a aussi les « jeunes loups » qui ont déjà plus de trois saisons au compteur et qui jouent aux avant-postes tel le leader actuel au classement général, Sébastien Simon pour sa quatrième participation (Bretagne CMB Performance), son dauphin Xavier Macaire (Groupe SNEF, avec 35’ 45 de retard) pour sa huitième participation tout comme Anthony Marchand (Groupe Royer-Secours Populaire, 3ème avec 40’ 31 de retard sur le premier).

Scorer au général

Mais il y a aussi les « bleus », les nouveaux venus sur le circuit qui viennent en découdre parfois pour se faire la main et passer à une autre classe, souvent pour confirmer sur La Solitaire URGO Le Figaro leur présence à plus long terme. Thomas Cardrin (Team Vendée Formation) est de ceux-là et sa place de douzième sur les trois étapes cumulées démontre qu’il a rapidement pris la mesure du Figaro Bénéteau 2. Avec une heure 24 minutes et 47 secondes de retard sur le leader, il y a fort peu de chance de grimper sur le podium final. Mais devant lui, il y a six prétendants à moins de sept minutes !

Il est donc tout à fait envisageable qu’il termine dans le « top ten » au classement général à l’issue de ce sprint vendéen dont le départ sera donné devant Saint-Gilles Croix-de-Vie à 18h30 ce jeudi. Une descente sous spinnaker vers l’île de Ré, un passage sous le pont, un contournement de l’île par le Sud, un enroulement de la bouée de Rochebonne, et un retour par l’île d’Yeu, soit 160 milles à parcourir. Rappelons que le dernier « bleu » qui a scoré sur une Solitaire fut Morgan Lagravière en 2011 avec une place de septième !

Share