FRENG

Actualités

Break dans la première Manche.

Publie le 10/06/2019

C'est vers 11 heures ce matin que les leaders ont vu poindre les Scilly à l'horizon, énième nuance de gris sur une mer Celtique indéchiffrable. Dans une ambiance digne d'un Pot au noir, un petit groupe de six bateaux mené par Armel Le Cléac'h a fait le break au phare de Bishop Rock, première marque de parcours. Encalminé au petit matin, le gros des troupes, relégué à plus de 20 milles a refait plus de la moitié de son retard en approche du DST. L'élastique s'est tendu puis détendu mais il en ressort une première hiérarchie alors que la flotte met cap plein Est vers l'île de Wight, distante de 200 milles.

Décidément, l’Ouest ne paie pas cette année sur la Solitaire URGO Le Figaro ! Comme lors de la première étape, ceux qui avaient misé sur un positionnement un peu en dessous de la route pour les Scilly en ont été pour leurs frais. “L’instabilité a été beaucoup plus forte que prévue. Comme pour la première étape, il ne faut pas s’attarder sur les prévisions de départ et saisir l’instant présent” expliquait Morgan Lagravière. Une démarche qui a bien réussi au skipper de Voile d’engagement qui passait deuxième le phare de Bishop Rock.

Plus opportunistes, plus chanceux, plus inspirés ? Toujours est-il qu’après 130 milles de course, voilà déjà un groupe de six skippers qui a fait le break avant la seconde Manche

Les pièges de la nuit

Hier en fin de soirée, le lumineux spectacle du départ de Kinsale a vite cédé la place à un théâtre d’ombres. Toute la soirée et la nuit, il a fallu se frayer un chemin entre les lignes de grains dans une ambiance fraîche et humide, mais sur une mer heureusement plate qui autorisait de jolies moyennes. Rien de bien violent, mais aucun répit ! Aux dires de tous à la vacation, il fallait être en permanence sur les réglages pour passer d’un nuage à l’autre sans ralentir.

Etalée sur plus de 15 milles au petit matin en latéral sur une diagonale Nord-Est/Sud-Ouest, la flotte semblait encore livrer un combat indécis sous grand spi. Mais après le lever du jour, les partisans d’un positionnement Nord s’échappaient sous des cieux plus cléments. Au Sud, de grandes barres de nuages étouffaient l’atmosphère et les Nordistes faisaient le trou, emmenés par l’inspiré Yoann Richomme (Hellowork-Groupe Télégramme), suivi d’Adrien Hardy (Sans Nature Pas de Futur) de Gildas Mahé (Breizh Cola Equi Thé) et Morgan Lagravière. Seul Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) arrivait à s’extirper du paquet composé de Yann Eliès (St Michel), Martin Le Pape (Skipper Macif 2017) ou Michel Desjoyeaux (Lumidbird) pour recoller en deuxième position alors que Lois Berrehar (Bretagne CMB Performance) s’accrochait en compagnie de Jérémie Beyou (Charal), à la limite du décrochage.

La belle surprise aurait pu venir de Clarisse Crémer (Everial) qui provoquait sa chance par le Sud, suivie de Tanguy Le Turquais (Queguiner) et Corentin Douguet (NF Habitat) en plongeant sous le DST ouest des Scilly. Mais c’est finalement par le Nord que le paquet recollait, à l’image d’un Achille Nebout (Le grand réservoir), premier bizuth à la marque à moins de 10 milles du leader.

Une hiérarchie, de gros écarts

Au final, c’est Armel Le Cléac’h qui remporte la belle bagarre d’empannages avant le passage du phare, devant Morgan Lagravière et Yoann Richomme, ces trois-là se tenant en moins d’une minute ! Ils peuvent compter derrière eux sur Gildas Mahé à moins d’un mille, Adrien Hardy à 1,7 milles et Fabien Delahaye à 2,4 milles pour ne pas les laisser en paix !

De la à dire que du haut des 49 mètres, Bishop Rock sera le juge de paix de cette course, ne nous emballons pas ! Les premiers aux Scilly vont commencer à buter dans la renverse de courant à partir de 18 heures le long des côtes anglaises. Mais ils seront aussi les premiers à toucher le renforcement du vent avec 15 -20 noeuds de Nord attendus dans la soirée. Avec 200 milles à courir vers la seconde marque des Needles, à l’Ouest de l’île de Wight, ce tronçon rapide va se révéler exigeant avec la brise revenue. Ambiance beaucoup plus humide et tapageuse en vue…

Passage à Bishop Rock des six premiers :

1- Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) à 15h34 (française)

2- Morgan Lagravière (Voile d’engagement)

3- Yoann richomme (HelloWork- Groupe Télégramme)

4- Gildas Mahé (Breizh Cola-Équi’Thé)

5- Adrien Hardy (Sans Nature, pas de Futur)

6- Fabien Delahaye (Loubsol)

Tags

No tags were found

Share