FRENG

Actualités

ACTU & VIDÉO // Et pendant ce temps-là,...

Publie le 10/06/2019

La fin d’après-midi sur la pointe de la Cornouaille a offert quelques superbes images qui n’ont pas ravi que les photographes et cameramen. Dans une douzaine de noeuds de vent réhaussés par le courant contraire, les concurrents loffaient sous grand spi avant de ranger le linge pour dérouler les gennakers. La visibilité exceptionnelle permet d’embrasser quasiment toute la flotte qui a mis cap sur Lizard point, première pointe à déborder avant la grand baie de Plymouth.

Malgré la déception de pas mal de skippers passés dans le second paquet, la VHF bruissait de louanges sur le spectacle intact de l’archipel des Scilly. Yann Eliès faisait remarquer une présence humaine sur le toit du phare de Bishop Rock et de nombreux concurrents voulaient en savoir plus sur ces îles dont on ne soupçonne pas forcément vu de l’extérieur les possibilités d’accueil.

Le bateau Etoile de la direction de course attendait au passage Team Vendée Formation dont la balise n’émet plus pour livrer à son skipper Julien Pulvé un nouvel équipement “à l’épuisette” !

A 18h00, les derniers concurrents passés par le Sud du DST commençaient à pointer leur spi à l’horizon. Et pendant ce temps-là, les leaders avançaient 0,3 noeuds plus vite que le paquet. Distants de seulement 30 milles du cap Lizard, ils devraient croiser sa longitude avant le coucher du soleil.

Tags

No tags were found

Share