FRENG

Actualités

FLASH // En attendant le vent

Publie le 11/09/2018

Alors que les conditions de navigation ne changent pas vraiment sur la zone de course (vent mou de moins de huit nœuds dans les rafales), les solitaires commencent à se recaler vers l’Est dans l’espoir de toucher la nouvelle brise qui doit descendre du Nord. Il reste une cinquantaine de milles avant d’enrouler les Chiens Perrins et cette bascule attendue avec plus de pression devrait chambouler la hiérarchie sans toutefois créer de gros écarts.

Le premier a enclenché le virement de bord fut Pierre Quiroga (Skipper Espoir CEM-CS) suivi comme son ombre par le leader actuel, Sébastien Simon (Bretagne CMB Performance) puis par Thierry Chabagny (Gedimat) plus au Nord, Frédéric Duthil (Technique Voile) et Alexis Loison (Custo Pol) plus au Sud : le vent avait alors légèrement basculé au Nord-Est tout en restant inférieur à huit nœuds. Cette rotation ne faisait pas l’affaire des partisans de l’Est qui avaient décidé de se démarquer à l’image de Pierre Leboucher (Guyot Environnement) ou Éric Péron (Finistère Mer Vent).

Il y avait du maille encore puisque cette nouvelle brise due à la dissolution de ce métastase anticyclonique qui a bloqué la troupe depuis ce matin, était prévue pour le coucher du soleil et chacun de tricoter au mieux pour aller la chercher… En tous cas, cette rotation pourrait remettre en selle le leader d’hier, Thierry Chabagny étant toujours le plus septentrional de la flotte. Et au vu des écarts ridicules après plus de trois journées de mer (32 solitaires en seulement dix milles !), ce retour de la brise annoncerait une arrivée très groupée devant les digues de Saint-Gilles Croix-de-Vie ! Réponse au petit matin après le coucher du soleil…

Share