FRENG

Actualités

FLASH // Quiroga répare en mer

Publie le 14/09/2018

Le Skipper Espoir CEM-CS a vu son D2 bâbord (hauban intermédiaire tenant le mât) se défaire de son ridoir : Pierre Quiroga a donc dû monter dans son mât pour atteindre la barre de flèche et remettre de l’ordre…

Le jour de son anniversaire, Pierre Quiroga aura donc fait de l’alpinisme ! Constatant lors de ce long bord de près après la bouée Nord-Ouest Rochebonne, que son hauban intermédiaire s’était désolidarisé, le solitaire a prévenu la Direction de Course qu’il allait monter dans son mât pour réparer. En effet, si cela ne lui posait pas de problème en tribord amures, l’absence de ce hauban intermédiaire pouvait mettre en péril la tenue de son mât sur l’autre amures, après un virement de bord programmé vers midi.

Après deux tentatives, le jeune méditerranéen a donc pu raccorder le câble à son ridoir et le mettre sous tension, même s’il ne lui était pas possible de régler parfaitement la verticalité du mât. Septième sur ces 24h Vendée Massif Marine, Pierre Quiroga (Skipper Espoir CEM-CS) est aussi onzième au classement général provisoire : s’il arrive à maintenir à l’écart Martin Le Pape (Skipper MACIF 2017, à 32’’ devant lui), Éric Péron (Finistère Mer Vent à 3’22 devant lui), Pierre Leboucher (Guyot Environnement à 3’44 devant lui) et Corentin Douguet (NF Habitat à 4’35 devant lui), il pourrait terminer septième au classement cumulé sur quatre étapes !

Share