FRENG

Actualités

Good bye Kinsale

Publie le 09/06/2019

Pour la vingtième fois, la ville irlandaise de Kinsale a accueilli avec toujours autant d’enthousiasme La Solitaire URGO Le Figaro et l’escale de deux jours a été riche de rencontres. Les 45 solitaires en course pour cette deuxième étape garderont en mémoire le souvenir d’un repos bien mérité après quatre jours et quatre nuits de mer, mais surtout de la grande gentillesse irlandaise. A renouveler…

La parade des quarante-cinq Figaro Bénéteau 3 dans la ria de Kinsale a été saluée avec beaucoup d’émotions ce dimanche après-midi sous un soleil radieux et une petite brise d’Ouest. D’ailleurs depuis que les leaders ont aperçu le phare du Fastnet, le beau temps a été quasiment tout le temps présent ! Le dernier tronçon de la première étape a ainsi été un moment fort quand la flotte a longé les côtes irlandaises pour rallier la ligne d’arrivée : lumière rasante sur ces collines verdoyantes…

Puis ce fut deux grandes journées de soleil jusqu’à ce dimanche inclus : les quais étaient noirs de monde et les ovations pour encourager les deux représentants de l’Eire, Tom Dolan (Smurfit Kappa) et Joan Mulloy (Believe in Grace-Businesspost.ie) ont résonné jusque dans les hameaux avoisinants.

Désormais, les concurrents doivent passer un par un devant les arbitres pour plomber les arbres d’hélice avant le signal préparatoire de cette deuxième étape. Une deuxième manche modifiée suite à la confirmation d’un méchant coup de vent en mer d’Irlande mardi prochain. Il faudra donc après le parcours côtier de 8 milles devant Kinsale, longer les côtes irlandaises jusqu’à Daunt Rock à l’entrée de la baie de Cork, avant de plonger vers les îles des Scilly pour contourner le phare de Bishop Rock, soit 125 milles… dans une brise de secteur Ouest mollissant sérieusement au cœur de la nuit.

Share