FRENG

Actualités

Grosse molle sur Arcachon

Publie le 05/06/2017

Alors que presque toute la flotte a déjà enroulé la bouée ATT Arcachon, le vent a franchement molli cette dernière heure et si les leaders s’éparpillent au gré des risées, la queue du peloton est encore sous spinnaker pour parer la marque au large de la dune du Pilat.

Pour l’instant, c’est au louvoyage que les premiers tentent de progresser dans un flux d’Ouest-Nord Ouest pour cinq nœuds avec une mer encore confuse mélangeant vagues de Nord-Ouest et houle d’Ouest voire de Sud-Ouest… Pas facile de trouver la vitesse dans ces conditions pétoleuses et changeantes : certains se sont décalés vers l’Ouest en espérant que la bascule progressive vers le Sud-Ouest les touche en premier, d’autre privilégient le bord rapprochant qui les fait longer les côtes girondines au large. Mais dans les faits, chacun cherche à profiter des petites bascules qui égrainent le plan d’eau, à accrocher la petite risée qui ride l’Atlantique, à surveiller ses concurrents qui croisent dans leur tableau arrière…

Ces premières heures de la matinée ne sont donc pas de tout repos et les skippers ne peuvent pas en profiter pour se reposer : il faut être sur le pont pour adapter le profil des voiles à ce flux instable ! Les écarts se creusent donc au fur et à mesure que les leaders s’échappent par devant au louvoyage quand Nathalie Criou (Richmond Yacht Club Foundation) qui ferme la marche, peine à s’approcher de la bouée ATT Arcachon sous spinnaker…

Share

Contenus similaires