FRENG

Actualités

La Manche a fini sa toilette !

Publie le 11/06/2019

Sur le coup des 10 heures ce matin, les grosses pluies et grains du matin ont cessé. Le ciel déchiré bourgeonne à nouveau de cumulus même si les nuages bas plombent encore la côte dans la baie de Weymouth.

Par le travers d’Express le bateau média de la Solitaire URGO Le Figaro, Yoann Richomme ne s’est pas laissé engourdir par l’humidité et la veille de cette nuit brutale. En tête depuis la fin de la soirée, il continue à affirmer son autorité depuis que la brise est rentrée et a complètement transformée la physionomie de cette seconde étape. Encore sous petit foc, le skipper d’HelloWork-Groupe Télégramme a renvoyé son génois et vient de virer de bord. Dans le vent qui n’a fait que tourner au Nord Est, les 20 miles vers la bouée Needles Farway vont se faire au louvoyage, ce qui va ouvrir un peu le jeu par rapport à cette nuit, dédiée au pilotage en mode karting.

Derrière, le groupe de leaders reste en effet compact et les mauvaises nouvelles de cette nuit agitée ont surtout touché la seconde partie de la flotte avec le retrait coup sur coup de Cécile Laguette (Eclisse), Martin Le Pape (Skipper Macif 2017) et Thomas Ruyant (Advens-La Fondation de la mer), tous trois pour des problèmes d’étanchéité de puits de foils. Arthur Le Vaillant (Leyton) et Damien Cloarec (@Damien Cloarec Skipper) ont pu continuer leur route malgré des ennuis similaires. Mais d’autres sans doute ont passé sous silence leurs soucis techniques et combien sont encore à 100 % alors qu’il reste encore 230 milles à courir jusqu’à Roscoff ?

Tags

No tags were found

Share