FRENG

Actualités

Le Pape : « Du boulot à Roscoff »

Publie le 11/06/2019

Martin Le Pape est arrivé ce matin au port de Bloscon-Roscoff suite à son abandon pour problèmes d’étanchéité de ses trappes de foils. Il explique les circonstances de cette fuite d’eau et les conséquences pour son escale bretonne.

« En tout début de la nuit dernière, pendant que nous rasions les côtes anglaises, j’ai constaté que de l’eau était montée à l’intérieur du bateau : il y avait 80 à 90 centimètres de flotte au fond de la coque ! Cela a noyé les batteries et je ne savais pas vraiment d’où cela venait. J’ai écopé au seau parce que les pompes étaient en rade… J’ai vidé le bateau et je suis reparti sous gennaker pour voir d’où la fuite d’eau venait : j’ai vu que c’était par les trappes de visite des puits de foils. J’ai réussi à étanchéifier avec du joint, j’ai attendu un peu que ça sèche et je suis reparti. Mais ça n’a pas tenu suffisamment longtemps ! Je ne voulais pas abandonner, mais là, c’était trop au vu des conditions de vent qu’on attendait.

Du coup à Roscoff, il va falloir changer les batteries, l’aérien de girouette qui a cramé dans l’histoire et étanchéifier les trappes de foils : je serai au départ de la troisième étape dimanche, mais j’ai déjà besoin d’une bonne nuit pour encaisser cet abandon qui me plombe le moral après une bonne première étape… Il faut rebondir maintenant : il reste deux manches. »

Share