FRENG

Actualités

Loïs BERREHAR prend la barre de Bretagne – CMB Espoir pour la Solitaire URGO Le Figaro

Publie le 18/07/2018

L’objectif majeur de la Filière d’Excellence Bretagne CMB est d’accompagner des jeunes skippers talentueux sur 4 années de contrat professionnel, afin de les aider à performer et à développer des projets sportifs et économiques ambitieux. De nombreux navigateurs issus de ce dispositif ont placé très haut le niveau d’exigence. Dernier exemple en date : Sébastien SIMON, skipper PERFORMANCE, qui mènera sur le prochain Vendée Globe un IMOCA construit chez CDK, à Port-la-Forêt (29).

Lors de la Le Havre Allmer Cup, avec sincérité et franchise, Pierre RHIMBAULT, skipper ESPOIR, a annoncé au directeur du Pôle Finistère Course au Large sa décision de ne pas poursuivre une carrière de navigateur solitaire à l’issue de la saison 2018. Le passage « initiatique » en catégorie « Espoir » a aussi pour vertu de permettre à un aspirant skipper de mesurer la différence importante existant entre le rêve de tout jeune marin et la réalité que cette ambition exige au quotidien.

Les partenaires et le Pôle respectent totalement le choix effectué par Pierre RHIMBAULT de donner une autre orientation à sa vie professionnelle et le remercient pour son implication dans la Filière depuis 2017. Ils saluent son ouverture et sa volonté d’apprentissage pour appréhender un métier atypique qui nécessite un engagement sans faille et une motivation exceptionnelle. Et ils lui souhaitent plein succès pour le futur.

Face à l’absence constatée de skipper PERFORMANCE pour la saison 2019, les acteurs de la Filière ont souhaité accorder sa chance à un autre skipper répondant aux critères d’âge et de niveau du Challenge Espoir, afin de pouvoir l’évaluer dès la Solitaire 2018.

Après échanges et discussions, et avec la volonté de préserver la logique sportive qui prévaut au sein de la Filière, il a ainsi été décidé de confier la barre du Figaro Espoir à Loïs BERREHAR, 25 ans, 2e du Challenge Espoir 2017, 12e de la Transat AG2R La Mondiale et qualifié sur les compétitions d’avant-saison.

Loïs BEREHAR
Après dix ans de régates de catamaran de sport au plus haut niveau, alors qu’il rêve de Jeux Olympiques en Tornado, le support est retiré par la Fédération Internationale. Loïs Berrehar change alors son fusil d’épaule, très attiré aussi par la course au large. Son dynamisme, sa rigueur et son enthousiasme font mouche auprès de Thomas Coville qui l’intègre au sein de l’écurie Sodebo. Le jeune navigateur est assurément à bonne école mais alors qu’il cumule les milles, il affiche rapidement sa préférence pour le solitaire et il le sait, pour accéder à l’élite, il n’y a pas meilleure école que celle du Figaro Bénéteau. Le changement est radical entre le multicoque et le monocoque, mais la remise en question ne lui fait pas peur. Au contraire, elle le stimule, et le toucher de barre ainsi que le feeling qu’il a acquis sur deux ou trois coques ne pourront être que des atouts. Il le montre d’ailleurs de belle manière dès sa première course sur le circuit en terminant premier bizuth de la Solo Maître CoQ, quelques semaines seulement après avoir fait ses débuts en solo. Aujourd’hui, pleinement conscient de la chance qui lui est offerte de faire partie du Team Bretagne-CMB, il compte bien en profiter pour démontrer tout son potentiel cet été sur la fameuse Solitaire Urgo Le Figaro.

Palmarès
2018

15ème de la Transat AG2R La Mondiale avec Erwan Le Draoulec
15ème de la Solo Maitre CoQ

2017
7ème de la Rolex Fastnet (overall)
Vainqueur du Spi Ouest France en Open 5.70

2016
2ème du Challenge Espoir Bretagne - CMB
6ème de la Transat Québec Saint-Malo en Class 40

2015
Préparation du trimaran Qingdao-China
Convoyage Antigua-San Francisco à bord du VOR 70 Maserati

2010-2014
Team Sodebo Voile

Tags

No tags were found

Share