FRENG

Actualités

PAROLE // Loïs Berrehar à la vacation de lundi matin

Publie le 10/06/2019

“Ce n’est pas de tout repos l’histoire parce qu’on est sur un bord tout droit avec beaucoup d’oscillations de vent, avec des grains assez actifs , surtout un gros que je n’ai pas trop mal négocié ma foi. On a des plans, des routages, on a tout refait ce matin avec le changement de parcours. En fait, on va chercher une rotation de vent qui va prendre de la droite, il va donner. Et quand on aura le maximum de la droite, probablement ça va mollir, ce qui a déjà commencé à être le cas. On empannera et on sera sur un bord à Bishop donc globalement en deux bords, on sera à Bishop. JE vois de moins en moins de concurrents à l’AIS, celui qui est le plus proche de moi c’est Armel Le Cléac’h sur Banque Populaire, je le vois à vue. Après je vois les feux du groupe qui est parti au vent avec Michel Desjoyeaux, Yann Eliès… Et puis le petit groupe qui est parti sous le vent avec Yoann et compagnie, eux je ne les vois plus par contre.”

Tags

No tags were found

Share