FRENG

Actualités

PAROLE // Yoann Richomme à la vacation de lundi matin

Publie le 10/06/2019

On attaque une petite phase de portant après avoir fait du reaching toute la nuit sous spi, c’était assez rapide.
C’est en train de mollir et je vois qu’il y a des gros nuages devant nous, j’ai l’impression que la partie ne va pas être simple.
Normalement, on attend une grosse bascule vers le nord devant, donc il y a un peu tout ça à gérer dans les 50 prochains milles avant Bishop Rock.

J’ai cherché à faire les angles rapides des voiles et pas forcément à faire de la stratégie météo, on verra ce que ça donne, je pense que ça va se jouer entre maintenant et Bishop pour le classement.
Le problème c’est que je ne vois personne, je vois Adrien et un peu Alexis Loison mais je ne vois pas les autres et je ne connais pas mon classement.

On peut voir qu’il y a une grosse activité nuageuse, ce qui risque de modifier le vent, il va falloir être malin parce que ça ne va pas être marqué sur l’ordinateur.

Le côtier était super super sympa, c’était vraiment beau l’arrivée près des falaises, après on était occupé à manœuvrer, on n’a pas vraiment pu faire de tourisme mais c’était top !
Et puis ça faisait longtemps qu’on n’avait pas fait un bord de gennaker tous ensemble, c’était une belle sortie rapide qui nous a permis de voir un peu les performances de chacun et les différents angles et compromis, en plus il faisait hyper beau.

Comme ça a été instable toute la nuit on a été plutôt très actif, donc on n’a pas beaucoup dormi, ça va être assez intense jusqu’à Bishop.

Il y a potentiellement un re-départ à Bishop si ça mollit vraiment et que la pression repart derrière comme prévu mais au-delà de Bishop, pour le groupe de devant ça sera difficile d’être rattrapé, c’est ma petite analyse du jour.
Il va falloir essayer de ne pas rater le wagon.

Tags

No tags were found

Share