FRENG

Actualités

PAROLES // Alexis Loison, Gildas Mahé, Lois Berrehar, Erwan Tabarly, Eric Delamare

Publie le 14/09/2018

Alexis Loison (Custo Pol), 7ème de la 4ème étape, 12ème au classement général
« Au final, je n’ai fait qu’une mauvaise étape sur quatre sur cette Solitaire. Mais voilà, un jour, suis allé très vite au mauvais endroit et ça fait très mal. C’est bizarre parce que c’était un petit décalage de quelques milles qui m’a coûté très cher et on vient de revivre le même scénario aujourd’hui avec Xavier. On avait tous annoncés que c’était tout droit, donc tu vois, rien n’est écrit. Je l’ai vu partir,… c’est vrai qu’on avait peu de vent mais on était sur la route directe. Avant de compenser un écart de route aussi important par un surcroit de vitesse en Figaro, il faut vraiment un gros delta. a aurait pu passer mais quand même, ils auraient du voir à l’AIS que ça n’allait pas. Au bout de 6 milles, ils avaient pris 6 milles de retard en gros… Ensuite, c’est parti par l’avant, c’était fini. Même pour Sébastien, à un moment donné j’’étais entre lui et Antho (Marchand), je me suis dit qu’il devait commencer à le voir tout petit sur l’horizon…C’est une belle journée, une belle arrivée. Benjamin qui fait un podium, Antho qui claque sa deuxième manche après une super bagarre avec Charlie. Et puis Charlie, je sais qu’il doit être ultra décu, mais personne n’a fait 5 podiums d’affilée, c’est un truc extraordinaire, beaucoup plus dur à faire que gagner une fois. Quant à Seb (Simon), c’est le plan sans accroc. C’est un des plus gros bosseurs de ces dernières années. Il débarque du dériveur et en 5 ans il gagne la Solitaire et le Championnat de France. Chapeau ! »

Gildas Mahé (Breizh Cola), 8ème de l’étape, 28ème au classement général
« J’ai pris un filet de pêche dans la quille. j’ai tout essayé pour l’enlever, les cordes à noeuds, la perche à algues. J’ai fait trois marches arrières, rien. J’ai été obligé de plonger. On met le bateau face au vent, à moins d’un noeud. Mais du coup, il y avait un peu de clapot et une vague a poussé l’étrave sous le vent. Le bateau a abattu, les voiles se sont gonflées et il a accéléré. Je suis arrivé à m’accrocher à la quille mais j’ai fait du surf sous le bateau. J’avais un long bout de 20 mètres derrière. Je suis remonté par le pataras en fait, mais j’ai eu le temps d’avoir peur. Quand tu es tracté à 2 ou 4 noeuds, ça fait bizarre. J’ai mal partout, pas mal de contusions, une béquille, je n’arrive plus à payer la jambe. Ça aura été une Solitaire chaotique pour moi. J’étais 5ème avant ce p… de filet ! Il Je suis déçu pour Xavier mais les gars devant ont toujours bien navigué, ce sont des métronomes. Il faudra que je revienne et c’est ce qui est prévu »

Erwan Tabarly (Armor Lux), 4ème de l’étape, 14ème au classement général
« On n’a pas dormi. Ca commence à faire quelques nuits blanches accumulées et on commence à accuser le coup. Le bilan n’est pas bon pour moi. Je fais trois belles manches et une mauvaise qui me coûte très cher. Ce n’est pas un bon résultat »

Eric Delamare (Région Normandie), 15 ème de l’étape, 31ème au classement général
« Le bilan c’est qu’il ne faut pas abandonner une seule étape parce qu’après c’est fichu pour le général. J’ai fait une manche de 17, une manche de 15. Une manche un peu moins bien de 22. Mais mon objectif était de faire dans les 15 premiers au général, donc sans cette première étape où je casse, çétait un objectif largement atteignable. Il va falloir revenir encore plus frais l’année prochaine et je sais que serai au départ de la Solitaire URGO Le Figaro »

Lois Berrehar (Bretagne CMB espoir), 1er bizuth de l’étape, 2ème au classement général Bizuths Bénéteau
« C’était une étape courte et intense, une course de vitesse pure. J’ai été rapide, assez rapide en tous cas et je suis content de gagner en Bizuth l’étape. J’ai pris l’expérience que j’étais venu chercher, J’avais jamais fait de Solitaire. Je voulais la victoire en Bizuth au général, mais j’ai eu un peu de malchance… La voile est un sport ingrat. Malgré tout c’était bie, je suis quand même content, c’est une expérience à refaire »

Tags

No tags were found

Share