FRENG

Actualités

PAROLES // Benjamin Dutreux : “Je compte bien me battre pour essayer de faire un podium sur cette étape”

Publie le 14/09/2018

“Bah écoute ce matin j’ai commencé par un petit peu de galères, parce que j’ai une bride de tangon qui a cassé et on était à la sortie de l’île de Ré. Du coup c’était chaud, le bateau penchait, le tangon est parti en l’air et j’ai bien cru que j’allais casser. Du coup je me suis retrouvé un peu sous l’eau à l’avant. Et vu que c’était parti pour 24 heures je n’ai pas pris de rechange, je suis un peu trempé mais voilà ça m’aide à me rafraîchir les idées pour essayer de maintenir mes concurrents, ce qui n’est pas évident. Ce parcours, on a du le faire cinq ou six fois en entraînement et c’est la première fois qu’on a du nord-est. Il y a des petites particularités mais là c’est surtout du train-train, un peu du tout droit et il ne se passe pas grand-chose pour l’instant. On ne s’y attendait pas vraiment mais on a commencé au largue très serré et là on commence à être ou largue très ouvert. Et on va resserrer un peu pour aller chercher la bouée de Rochebonne. Je ne sais pas trop ce que ça va donner avec les fichiers qui annonçaient plutôt du vent qui tourne à gauche. Du coup vu qu’on a du nord-est ça va être quand même très rapprochant en tribord donc il va falloir avancer en tribord, le moment décisif ça va être de caler le virement vers L’ile d’Yeu. Pour l’instant je suis assez content, mes camarades qui sont à côté de moi au classement général sont derrière, je compte bien les laisser derrière. Je compte bien me battre pour essayer de faire un podium sur cette étape, ça me ferait le plus grand plaisir. Je n’ai pas trop suivi ce qui s’est passé derrière, j’ai le pilote qui ne barre pas très bien. Je suis dans ma course et j’essaie de faire aller au mieux le bateau parce que derrière ils vont vite et ils me rattrapent petit à petit. Je n’ai pas trop suivi ce qui s’est passé derrière pour l’instant. Je fais tout à la main, j’essaie d’être un maximum à la barre, J’avoue que ça commence à être dur. J’ai la tête qui tombe, c’est pour ça que quand tu m’as appelé j’étais en train de bricoler pour essayer de trouver une solution de réglages du pilote qui barre un peu mieux mais je commence à avoir la tête qui tombe et j’essaye de me tenir éveillé. La dernière étape c’est vrai qu’elle a bien tiré en plus et là même si je me sentais bien motivé en partant, j’avoue que là ça devient de plus en plus dur de rester éveillé donc je vais surtout essayer de ne pas faire d’erreur importante. Dans la nuit en général depuis le début de la solitaire je suis un peu moins bon. J’ai hâte que le jour se lève, ça va permettre de tenir les organismes un peu éveillés et d’être sur le bateau à fond.”

Tags

No tags were found

Share