FRENG

Actualités

PAROLES // Cécile Laguette : “On les enchaînerait bien les bords de portant”

Publie le 23/06/2019

Jointe dans la nuit de samedi à dimanche sur la route vers Wolf Rock, Cécile Laguette (Eclisse) a évoqué le début de sa quatrième étape.

“Le départ était un peu folklo… on est tous partis en bâbord sur la ligne, c’était plutôt rigolo en fait et c’était un bon départ ! Assez mou aussi, pas facile de s’extirper des zones de molles mais on y est arrivés ! On a eu une transition dans la baie entre le vent du large et celui de la baie mais une fois qu’on est sortis de la zone, le vent était plus régulier… on a du partir un peu au large pour choper du vent plus fort et on a empanné en prenant un peu de gras sur la lay-lline parce que le vent mollissait et il fallait pouvoir loffer… voilà c’est pour ça qu’on a fait une trajectoire plus large que normalement.

Là maintenant, on a pas mal de vent, on a 20 noeuds et on glisse vers Wolf Rock sous spi. Niveau vent, on a enroulé dans 13 noeuds, c’est monté à 21 tout à l’heure… là, il y a 19 et on attend quand même des rafales à 25-27 noeuds selon les derniers fichiers étudiés avant de partir. Je navigue sous GV haute et grand spi, je suis à 11 noeuds et ça va grimper tout doucement avec le vent qui forcit. Ca va être sympa… même si après, on repart au près ! Nous, on les enchaînerait bien les bords de portant pendant des heures mais après Wolf Rock, ca va s’arrêter !!!”

Tags

No tags were found

Share