FRENG

Actualités

PAROLES// Morgan, Gildas et les autres au passage de Bishop Rock

Publie le 10/06/2019

Alors que les six premiers ont franchi Bishop Rock, on ne voit toujours par poindre à l'horizon le reste de la flotte à neuf milles de là. Réactions des leaders après 24 heures très indécises mais sélectives

Morgan Lagravière (Voile d’engagement) ” Il y a beaucoup moins de vent que prévu. Ce ne sont pas des conditions faciles mais elles m’ont permis de revenir sur la tête de la course. Là on voit les Scilly qui ont l’air bien sympa mais la mer est un véritable glacis et l’instabilité est bien plus forte que prévue. Comme sur la première étape, il ne faut pas s’attarder sur les schémas météo du départ et saisir l’instant présent, faire avec ce qu’il y a. J’ai pu faire quelques siestes dans la matinée quand le bateau glissait bien et je ne suis pas trop fatigué mais c’est vrai que c’est souvent dans ces conditions légères qu’on laisse le plus d’énergie”

Gildas Mahé (Breizh Cola Equi Thé) “Cette arrivée sur les Scilly avec le soleil, c’est un décorum fantastique. Je suis bien content de ce début de course, je passe quatrième,c’est bien. Si on arrive à se barrer avec le petit groupe, ça me plait bien. en tous cas, j’essaie que la chance me sourit et je mets toutes les chances de mon côté. J’ai navigué toute la nuit au Nord sous petit spi. Je voulais rester en avant du petit front, pour éviter les grains et ça a été une belle glissade sympa. Maintenant, les conditions vont changer. Le vent va se renforcer après le cap Lizard sous l’influence d’une petite dépression que ballade sur le Cotentin”

Fabien Delahaye (Loubsol) : ” Quand je regarde devant, je vois les leaders et derrière je ne vois rien, donc c’est pas mal. C’est une étape qui commence bien et ça fait plaisir après la première ratée. Déjà, je passe deuxième au dégagement à Kinsale et cette nuit, j’ai bien glissé. Comme j’ai un peu dormi, j’ai laissé filer Morgan mais dans l’ensemble, je suis satisfait. Maintenant, on va attaquer un long tronçon au reaching avec du refus vers l’île de Wight avant de partir au portant vers la France. Le vent va rentrer beaucoup plus fort au niveau de Start Point. C’est un petit coup de vent en fait qui va durer peu de temps et la mer sera maniable puisqu’on est sous le vent de la côte. La variable courant sera moins importante que dans le petit temps, même si elle influence beaucoup l’état de la mer. Je n’ai pas d’appréhension particulière, on va réduire la toile gentiment et ça devrait aller !”

Tags

No tags were found

Share