FRENG

Actualités

PAROLES // Pierre-Louis Attwell (Laboratoires Mayoly Spindler-MSD France), 33ème à Saint Gilles Croix de Vie

Publie le 12/09/2018

« C’est une étape sympa pour moi, je ne m’imaginais pas finir aussi proche de la flotte. Souvent, je suis très en retard sur le paquet. On a eu beaucoup de près dans le petit temps, mais on ne s’est pas ennuyé. Après le tricotage le long des côtes espagnoles, le jeu s’est relancé tout le temps avec la molle, le classement n’arrêtait pas de bouger. J’ai fait une journée et demi sans avoir personne en VHF ni à l’AIS et à l’île d’Yeu, ca a fait l’entonnoir, on s’est tous retrouvés. Certains vont très très vite au près. A l’AIS, on se pose pas mal de questions, c’était parfois un peu la loterie. Mais j’ai vu plein de belles choses sur l’eau. Des baleines, par exemple, je n’en avais jamais vu. Et hier soir, avec le plancton phosphorescent, les dauphins jouaient et eux aussi étaient phosphorescents, c’était magique.

J’ai pas mal appris sur cette étape. Elle a été formatrice. Au niveau des cadres, des croisements, en terme de stratégie, j’ai compris pas mal de choses. Je pense que je suis capable d’être dans le paquet des bons bizuths. Ca m’est déjà arrivé sur les débuts d’étape et j’espère que dans la dernière qui est courte, je vais être à leur niveau. »

Tags

No tags were found

Share