FRENG

Actualités

Pierre Quiroga, ambition à la hausse

Publie le 03/06/2017

Pour sa deuxième Solitaire URGO Le Figaro, le Marseillais Pierre Quiroga (Skipper Espoir CEM-CS), 24 ans, se fixe deux objectifs : briller sur l’étape Concarneau-Concarneau et se montrer aux bouées Radio France.

Débit rapide, regard et idées clairs, Pierre Quiroga sait où il veut aller ! Un an après une première participation à La Solitaire URGO Le Figaro, le Marseillais est de retour, avec un an de travail de plus dans les pattes et davantage de certitudes. Son souvenir de l’édition 2016 ? “Pour moi qui viens de l’olympisme et du match-racing, c’était la découverte totale. J’avais remporté la sélection Skipper Espoir CEM en janvier 2016, passé ma première nuit en mer un mois plus tard. La Solitaire, c’était ma première traversée de Manche, la première fois que je passais plus de trois jours en mer…” Et le novice avait marqué les esprits, deuxième à la bouée Radio France après le départ de Deauville et même un temps en tête : “Je double Vincent Biarnes pour entrer en Manche en tête, je garde en tête une image de coucher de soleil avec les 38 Figaro derrière moi, c’était fantastique.”

Finalement 19e au général et 2e au classement des bizuths, Pierre Quiroga a très vite tiré les leçons de ces débuts prometteurs, déterminé à se remettre au travail : “J’ai identifié mes faiblesses, particulièrement les nuits en mer et la résistance au sommeil. Du coup je n’ai fait que ça : de novembre à mars, j’ai disputé six-sept courses au large en solitaire de trois-quatre jours, j’ai aussi fait de la préparation mentale et de l’auto-hypnose pour travailler le sommeil.” De retour sur le circuit Figaro sur la Solo Maître CoQ en avril, ce titulaire d’un Master en transport international à Marseille, qui, gamin, rêvait davantage des Jeux Olympiques que de course au large, a marqué les esprits en terminant 4e, non sans avoir mené les débats jusqu’à la grande course.

“Je suis arrivé sans connaissance de mon niveau, cela a été une super surprise qui m’a mis un gros plein de confiance avant le départ de La Solitaire URGO Le Figaro.” Sur laquelle il arrive avec des ambitions bien précises : “J’ai vraiment envie de briller sur une étape, particulièrement la plus courte, la Concarneau-Concarneau, la plus accessible pour moi. Elle me plaît bien, j’y ai passé quelques heures, je l’ai vraiment travaillée.” Autre objectif de ce compétiteur revendiqué : “Le classement Radio France à la bouée de dégagement. C’est vraiment un objectif parce que je ne suis pas mauvais sur les départs.” Bref, on devrait entendre parler lors de La Solitaire URGO Le Figaro de Pierre Quiroga, bien conscient cependant de l’écart qui le sépare encore des meilleurs. Ses favoris sur 48e édition ? “Nicolas Lunven m’a vraiment impressionné sur la Solo Maître CoQ, mais mon vrai favori est Erwan Tabarly, il a la vitesse, des compétences monstres, la régularité, cette année, elle est pour lui.”

Tags

No tags were found

Share

Contenus similaires