FRENG

Actualités

ACTU // Saint Gilles Croix de Vie, saint des saints de la Solitaire !

Publie le 11/09/2018

C’est à 12 h aujourd’hui que François Blanchet, maire de Saint Gilles Croix de Vie, a coupé le ruban d’ouverture officielle du village de la Solitaire URGO Le Figaro. C’est donc parti pour six jours de fête dans le port vendéen, berceau des Figaros Bénéteau 2. Une belle façon aussi de prolonger l’été et de penser à l’avenir…

C’est en 2004 que la Solitaire a élu domicile pour la première fois à Saint Gilles Croix de Vie. La course se dispute alors pour la deuxième saison sur les Figaros 2 construits comme ses prédécesseurs dans les ateliers Bénéteau, sis à quelques encablures du port. Le podium est composé de Charles Caudrelier, Yann Eliès et Jérémy Beyou. Pas mal pour une première ! La Solitaire venait de montrer une fois encore et avec la manière qu’elle était la fabrique de talents que l’on sait. François Blanchet n’ignore rien de la valeur sportive de l’épreuve, lui qui était journaliste sportif avant d’entrer en politique. « De 1999 à 2002, je travaillais à l’agence Windreport et je m’occupais de faire vivre la course de l’intérieur come journaliste. Embarqué sur le bateau suiveur de la Marine Nationale, je suivais les étapes, ce sont de grands souvenirs » La course revient dans le port Vendéen en 2006, 2009 et 2012. Après six ans d’absence, l’occasion était trop belle d’écrire une nouvelle page commune à l’occasion d’un historique passage de relais.

Destins liés

Dimanche, à l’issue de la parade de clôture, le Figaro 2 se retirera en effet du circuit après 15 ans de bons et loyaux services. Place à la jeunesse, à la fougue et à la technologie du Figaro 3, avec ses foils et sa monotypie encore renforcée. Le numéro 1 de la série piaffe sur son ber à l’entrée du village et de belles histoires vont s’écrire à bord, c’est certain.

Mais d’ici-là, Saint Gilles Croix de vie qui n’avait encore jamais été ville d’arrivée retient son souffle. D’ici dimanche, les gillocruciens assisteront au dénouement d’une troisième étape haletante à travers le golfe de Gascogne. Après une journée de repos bien méritée pour les skippers, s’élanceront les « 24 heures de Vendée Massif Marine », ultime étape qui permettra de désigner le grand vainqueur de la 49ème édition de la Solitaire URGO Le Figaro. Aux nombreuses animations et temps forts sportifs, s’ajoutera le postlogue dimanche pour clôturer cette grande fête de la course au large en solitaire.

Tags

No tags were found

Share