FRENG

Actualités

Saint-Gilles-Croix de Vie : Ville d’arrivée de la Solitaire URGO le Figaro :

Publie le 20/07/2018

Saint Gilles Croix de Vie a précédemment accueilli La Solitaire à quatre reprises : en 2004, en 2006, en 2009 et en 2012. Six ans plus tard, notre cité maritime renoue avec cette course mythique en solitaire, en accueillant pour la première fois, l’arrivée de l’épreuve.

La Ville recevra donc, pour la première fois de son histoire, l’arrivée de la course, avec comme particularité pour cette 49e édition qu’elle ne se déroulera pas cette année en juin, comme il est de tradition, mais entre la fin août et la mi-septembre. Cet événement s‘inscrit dans la continuité de la saison estivale, avec le village d’animations installé du 11 au 16 septembre en plein cœur de la ville, l’arrivée des bateaux les 11 et 12 septembre, la 4e étape inédite « 24 heures Vendée Massif Marine » les 13 et 14 septembre, ou encore la parade de clôture le 16 septembre.



L’expertise de Port la Vie
Ancré au cœur d’une cité de caractère et abrité derrière la dune de la Garenne, Port la Vie vous invite à faire escale. Doté de 1 100 places à flots et de 160 places visiteurs, le port de plaisance de Saint Gilles Croix de Vie tire sa force de son accessibilité à toute heure de la marée. Doté d’une équipe professionnelle rodée à l’accueil de grands événements nautiques, il est devenu, depuis de nombreuses années déjà, l’un des principaux ports français de la façade atlantique.
Depuis sa création, en 1975, Port la Vie n’a cessé de grandir et 80 % des propriétaires de bateaux vivent ici ou dans les environs. Port installé en pleine ville, il offre en outre un spectacle permanent de va-et-vient de bateaux dans les bassins en eaux profondes. Quelques pas suffisent pour humer l’air des pontons. Et quand une course en solitaire fait escale, on est tout de suite aux premières loges.



Du « Figaro 2 » au « Figaro 3 »
Saint Gilles Croix de Vie a été choisie pour fermer le chapitre des Figaro 2, bateaux sur lesquels naviguent les marins de la Solitaire du Figaro, et qui ont été construits dans notre cité maritime. En 2019, la course passera au Figaro 3, un nouveau modèle équipé de foils, ces appendices latéraux qui permettent au bateau de s’élever au-dessus de l’eau « pour voler ». En effet, le constructeur gillocrucien Bénéteau va proposer un bateau révolutionnaire de 10 mètres qui sera 15 à 20 % plus rapide que son prédécesseur le Figaro 2. Les skippers de course au large et les marins à la recherche de sensations fortes seront séduits par ce véritable concentré de technologie et d’innovation. Semblables à des ailes incurvées vers l’intérieur, les foils permettent de limiter la surface de coque en contact avec l’eau et d’améliorer grandement les performances du bateau.

Tags

No tags were found

Share