FRENG

Actualités

Transat AG2R La Mondiale : Victoire de Agir Recouvrement

Publie le 12/05/2018

Cette quatorzième édition marque la dernière participation du Figaro Bénéteau 2 sur la Transat AG2R LA MONDIALE, remplacé en 2020 par la version 3. Or pour clore cette traversée de 3 870 milles entre Concarneau et Saint-Barthélemy via les Canaries, les quatorze premiers équipages ont largement battu le meilleur temps établi en 2006. Les vainqueurs, Adrien Hardy & Thomas Ruyant, n'ont mis que 18 jours et demi pour rallier Gustavia…

Adrien Hardy (Agir Recouvrement) « C’est seulement en arrivant qu’on prend conscience du truc, qu’on était le premier bateau à quai ! Ce n’est pas franchement une revanche, une satisfaction avant tout : l’objectif était ambitieux à Concarneau. Quand on gagne, on s’entend toujours bien mais il a fallu se faire plaisir tout en allant chercher la performance… »

Thomas Ruyant (Agir Recouvrement) « On avait conscience que nous étions devant, mais il y avait encore pas mal de paramètres qu’on ne gérait pas : les sargasses, les alizés, les grains avec seulement neuf milles d’avance ! Mais on avait les crocs pour aller chercher cette victoire. Et n’oublions pas que Sébastien Simon et Morgan Lagravière étaient vraiment rapides mais pour nous, notre route était la bonne : on n’a pas lâché notre option… Nous avions déjà fait une transat ensemble en IMOCA et nous savions que nous nous entendions bien et que nous étions sur la même longueur d’onde. Nous n’avons pas lâché la barre plus de deux heures sur cette transat ! »

Yvon Breton : « La force de ce sport, c’est qu’on rencontre des personnalités fortes, ce sont des sportifs de haut niveau, et de sacrés humains. Ils combattent au contact tout en affrontant les éléments et, dans le même temps, ils créent une proximité avec le public qui n’existe pas forcément dans les autres sports. Ils savent abolir la distance, ils savent échanger, raconter leur vie. Ils ont une saine approche du rapport humain et c’est pourquoi, nous AG2R LA MONDIALE, sommes à leur soutien depuis 26 ans. La valeur de ces sportifs magnifie notre métier au quotidien, à savoir l’assurance et la prévoyance de personnes. Tout ça, cet équilibre entre performance et proximité nous parle directement : nous devons être performants, stimulants pour les équipes, mais nous ne pouvons nous départir de l’engagement sociétal de notre maison. Ça, c’est inscrit dans notre ADN, c’est d’ailleurs pour cela que je suis resté 46 ans dans cette belle maison qui n’a jamais dévié dans ses valeurs fondamentales. »

Tags

No tags were found

Share

Contenus similaires