FRENG

Actualités

Vers d’autres horizons

Publie le 11/07/2019

À l’issue d’une cinquantième édition de La Solitaire URGO Le Figaro qui a sacré la victoire de Yoann Richomme, le prochain chapitre s’ouvrira en 2020 avec un Figaro Bénéteau 3 encore plus optimisé et des solitaires encore plus affûtés aux côtés d’un nouveau partenaire titre que les équipes d'OC Sport Penduick recherchent activement. Cet anniversaire de la course-référence en solitaire a aussi été un succès auprès du public avec une croissance conséquente du suivi de la course.

Avec 47 partants à Nantes et 47 arrivés à Dieppe, la cinquantième édition de La Solitaire URGO Le Figaro a été un succès remarquable et remarqué : non seulement le nouveau monotype a conquis les coureurs et les spectateurs, non seulement les parcours proposés par le Directeur de Course Francis Le Goff ont permis une plus grande ouverture du terrain de jeu, non seulement les conditions météorologiques ont offert des rebondissements à répétition, mais en sus le public a répondu présent autant sur les quatre escales de la course, que sur Internet et les réseaux sociaux.

Des relances permanentes
Car dès la première étape entre Nantes et Kinsale, la surprise a été de taille lorsque nombre de spécialistes du circuit Figaro ont encaissé trois heures, voire douze heures de débours à l’arrivée en Irlande du vainqueur, Yoann Richomme ! Et si la deuxième manche vers Roscoff n’a pu faire découvrir les charmes de l’île de Man, le parcours proposé a relancé la donne avec la victoire d’Adrien Hardy, avec une alternance de calmes et de brises, avec des trajectoires stratégiques très variées. Quant au troisième chapitre au départ et à l’arrivée en baie de Morlaix, il a totalement bouleversé les pronostics avec l’échappée de trois solitaires et la victoire d’Anthony Marchand avec sept à treize heures d’écarts sur nombre de ses concurrents. L’ultime étape entre la Bretagne Nord et la Normandie fut aussi l’objet de bien des changements hiérarchiques pour sacrer devant Dieppe Éric Péron, et au final Yoann Richomme, particulièrement régulier sur cette épreuve (1er, 2ème, 13ème, 4ème).

Ces circonstances ont aussi boosté le suivi par un public très varié, spécialiste ou non de la voile de compétition, puisque les retombées presse indiquent plus de 500 millions de personnes touchées pour 4 900 publications en un mois ! Chaque ville-étape (Nantes, Kinsale, baie de Morlaix, Dieppe) a dépassé ou frôlé les mille publications régionales avec un Grand Direct sur les cinq antennes diffuseuses de France 3, cumulant 56 000 téléspectateurs… Quant au bilan Web, sessions ou pages vues ont atteint des sommets avec une progression multipliée par 2,5 avec quasiment deux fois plus d’utilisateurs sur le site Internet et sur la cartographie.

Enfin Facebook, Twitter et Youtube ont encore progressé avec respectivement 487 866 vues de vidéo, 1 910 000 impressions et 238 000 vues. Quant à Virtual Regatta, 31 695 inscrits ont pu jouer avec des taux d’arrivées dépassant les 70%... Au final, cette cinquantième édition a passionné non seulement les coureurs et les organisateurs, mais aussi le public et les acteurs locaux du 27 mai au 29 juin. Et le partenaire titre de La Solitaire URGO Le Figaro peut être fier d’avoir soutenu l’épreuve pendant quatre années avec en apothéose, cette édition anniversaire enthousiasmante par son intensité et son mélange de « vieux briscards », de jeunes novices, de spécialistes de la course, de femmes (cinq) et d’étrangers (sept).



Un nouveau départ
OC Sport Penduick recherche un nouveau partenaire titre pour les prochaines éditions étant donné que le partenariat avec URGO arrive à sa fin des trois années : « Nous avons vécu une édition anniversaire de La Solitaire URGO Le Figaro absolument incroyable par ses retournements de situation et par son podium final que peu de spécialistes avait imaginé. Depuis trois saisons, nous sommes partenaire-titre de l’épreuve : nous avons atteint nos objectifs, c’est-à-dire faire connaître les projets innovants du Groupe URGO en matière de santé grand public et de traitement des plaies, et faire découvrir le formidable univers de la voile aux collaborateurs du Groupe URGO. Pari réussi avec plus de 200 salariés venus sur la course ! Aujourd’hui, le moment est venu pour nous de clore cette belle aventure humaine. Nous garderons un excellent souvenir de cette collaboration avec OC Sport-Pen Duick et nous remercions chaleureusement la Classe Figaro et tous les skippers qui nous ont faits rêver durant toutes ces années. » expliquait Hervé Le Lous président du Groupe URGO.

D’ores et déjà, de nombreux coureurs ont indiqué qu’ils reviendraient défendre leurs couleurs car le nouveau monotype Figaro Bénéteau 3 s’est avéré particulièrement bien adapté au format des quatre étapes de La Solitaire du Figaro. Pour organiser dans les meilleures conditions cette cinquante-et-unième édition, OC Sport-Pen Duick recherche donc un partenaire pour les saisons à venir.

Hervé Favre, Président d’OC Sport Penduick : « Nous avons vécu 4 années magnifiques avec le soutien et l’engagement du Groupe URGO et de ses équipes, d’abord comme partenaire officiel puis comme partenaire titre. Un programme de sponsoring complet qui a accompagné la croissance de La Solitaire jusqu’à cette 50eme édition exceptionnelle. Nous nous tournons maintenant avec beaucoup d’enthousiasme sur la construction de l’édition 2020 pour laquelle nous cherchons un nouveau partenaire titre. »

Tags

No tags were found

Share