FRENG

Actualités

Yann Eliès : “Mes 8 œufs étaient cassés…”

Publie le 06/06/2017

Sixième mardi matin, Yann Eliès (Queguiner-Leucémie Espoir) revient sur sa nuit.

Le petit déjeuner a failli être manqué pour Yann Eliès : “Mes 8 œufs étaient tous cassés, j’ai réussi à récupérer quelques morceaux pour faire une omelette, pour relancer la machine et remettre l’estomac à l’endroit. Je n’avais pas mangé depuis un moment, on a quand même enchaîné un grand bord de spi endiablé avec une partie de saute-mouton. Avec quelque chose dans le ventre, ça va mieux. Là, ça s’améliore un peu, on commence à ranger un peu le bateau, à éponger l’eau dans les fonds, à prendre un peu soin du bonhomme et du bateau, on croise les doigts pour qu’on n’ait rien cassé. Pour l’instant, de visu, c’est ok, à par les œufs cassés dans le fond du tuperware.”

La nuit ? “Ça a quand même été sport. On était tous un peu trop toilés pour passer dans le front, on n’a pas trop eu le temps dans l’enchaînement du bord de spi, en partant au près, de préparer un truc qui aille avec les rafales de 40-45 nœuds. Idéalement, on aurait dû au moins prendre un ris dans le solent, mais une fois dans la mer, c’était quasiment impossible, trop dangereux. Je pense que c’est aussi pour ça qu’il y a tant de dégâts sur les voiles. J’ai réussi à enfiler la combi sèche, c’était un peu la guerre pour y arriver. C’était dangereux cette nuit, il fallait bien s’attacher, ce sont des petits bateaux qui, dans beaucoup de mer, font des embardées. Pour l’instant, je sors de là avec l’essentiel, c’est-à-dire, moi à bord et un bateau qui a l’air à peu près en état.”

La situation sur l’eau ? “Pour les deux premiers, ils ont tiré un peu plus la barre pour aller chercher le front, moi, je n’y croyais pas trop quand on était en bâbord amure. Et ensuite, en vitesse pure, Sébastien Simon (Crédit Mutuel Performance) et Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) sont très très rapides. Moi, j’ai un peu levé le pied étant donné les conditions, mais on va essayer de rattraper ça dans le final des Asturies.”

Tags

No tags were found

Share

Contenus similaires